Les 5 Choses que les prêteurs Recherchent dans les petites Entreprises Avant d’offrir un Prêt

Obtenir un prêt pour votre petite entreprise n’est pas toujours une tâche simple. Selon les facteurs présents dans votre situation, un long processus de vérification peut avoir lieu. Savoir à quoi s’attendre à l’avance peut être très utile.

Comprendre vos options

Avant de sonder ce que recherchent exactement les prêteurs, il est important de discuter des options que vous avez à votre disposition. Chaque option est différente et viendra avec un ensemble unique d’exigences. Il existe évidemment des dizaines d’options de prêt de niche différentes.

La plupart des propriétaires de petites entreprises traiteront des trois catégories suivantes lorsqu’il s’agit de prêts de base.

1. Banques et coopératives de crédit

La première méthode que la plupart des entreprises considèrent est une banque ou une coopérative de crédit. La beauté de la route traditionnelle est que vous arrivez à entrer dans un bâtiment physique et à rencontrer quelqu’un face à face. Pour les propriétaires de petites entreprises qui préfèrent les contacts et la communication personnels, il est pratique de contracter un prêt auprès d’une banque ou d’une coopérative de crédit.

Le plus gros problème avec l’utilisation d’une banque ou d’une coopérative de crédit est qu’elles ont des exigences très strictes. Si vous ne cochez pas toutes les cases, vous n’allez pas être approuvé. Cela en fait une option irréaliste pour de nombreux propriétaires d’entreprises qui savent qu’ils ont des faiblesses.

2. Prêteurs en ligne

La deuxième option pour les petites entreprises est un prêteur en ligne. Au cours des dernières années, les prêts en ligne sont devenus beaucoup plus populaires et sont maintenant considérés comme totalement sécurisés et légitimes.

Le plus grand défi des prêts en ligne est de trouver les meilleurs prêts pour les petites entreprises. Il existe des dizaines de prêteurs en ligne et d’autres se joignent à l’industrie chaque année. Vous devez soigneusement trier vos options et faire attention à ne travailler qu’avec des prêteurs réputés qui offrent de bonnes conditions.

3. Prêteurs d’argent dur

Enfin, il existe des prêteurs d’argent dur. En raison de la commodité et du potentiel de personnalisation, beaucoup de propriétaires de petites entreprises ne travailleront qu’avec des prêteurs d’argent durs. Un prêteur d’argent dur peut être une personne individuelle, un partenariat commercial ou même une petite entreprise qui prête son propre argent à des entreprises et à des entrepreneurs afin de recevoir un certain rendement sous forme d’intérêts.

La grande chose à propos des prêteurs d’argent dur est qu’ils fixent leurs propres règles et négligeront souvent les lacunes s’ils sont à l’aise avec la vue d’ensemble. En d’autres termes, votre mauvais pointage de crédit ne suffira pas à effrayer un prêteur d’argent si vous avez la garantie de soutenir l’affaire. La difficulté de travailler avec ces prêteurs est qu’ils s’attendent généralement à un taux d’intérêt plus élevé en échange de leur flexibilité.

Les 5 principaux facteurs que les prêteurs considèrent

Que vous souhaitiez obtenir un prêt auprès d’une banque ou d’une coopérative de crédit, d’un prêteur en ligne ou d’un prêteur d’argent dur, certains facteurs entrent généralement en jeu. Assurez-vous d’être prêt dans chacune de ces catégories.

Ceci étant dit, examinons certains des facteurs les plus importants:

1. Plan d’affaires détaillé

L’une des premières choses qu’on vous demandera est un plan d’affaires détaillé. Si vous n’en avez pas, c’est le bon moment pour commencer à en développer un. Au minimum, vous voudrez inclure les éléments suivants:

  • Un résumé qui prépare le terrain pour votre entreprise et pourquoi vous devriez être considéré pour un prêt.
  • Une description de votre entreprise, comment elle a démarré, quelle valeur elle offre aux clients et dans quelle direction vous vous dirigez.
  • Les objectifs à court et à long terme de votre entreprise.
  • Une liste de toutes les personnes occupant des postes de direction et de gestion, avec des aperçus rapides sur l’expérience pertinente et les rôles actuels.
  • Des descriptions détaillées de chacun de vos produits et services.
  • Projections financières pour votre entreprise au cours de l’année, des trois prochaines années et des cinq prochaines années.
  • Une stratégie marketing détaillée qui décrit comment vous continuerez à croître.

Plus votre plan d’affaires est détaillé, mieux c’est. Cela évite également certains des allers-retours chronophages qui se produisent généralement lorsqu’il y a encore des questions sans réponse en jeu.

2. Utilisez pour le prêt

Très peu de prêteurs – peut–être à l’exception de certains prêteurs d’argent dur – vont vous prêter de l’argent s’ils ne savent pas où il va. Dire simplement à une banque que vous avez besoin de 100 000 $ ne va pas voler. Même dire que vous avez besoin de 100 000 $ pour l’inventaire ne suffit pas. Ils veulent savoir exactement dans quel inventaire vous investissez, à qui vous achetez, où l’inventaire sera stocké, quel type de chiffre d’affaires vous attendez, etc.

Vous avez très peu de chances d’obtenir un prêt pour une petite entreprise si vous n’expliquez pas clairement et en détail le « plan de match ». »Un prêteur peut toujours revenir et dire qu’il veut que vous fassiez quelque chose différemment, mais un manque d’informations entraînera presque toujours un refus de demande de prêt.

3. Solvabilité

Bien que cela n’ait pas d’importance pour un prêteur d’argent dur, la solvabilité a une incidence importante dans la plupart des situations de prêt aux petites entreprises. Si vous avez un mauvais crédit, vous devrez commencer à augmenter votre score afin d’ouvrir vos options. Il y a un certain nombre de choses que vous pouvez faire, mais tout commence par être responsable.

 » Payer à temps est l’un des éléments clés de l’établissement de la solvabilité », explique Marco Carbajo, expert en crédit aux entreprises. « Il établit de bonnes relations entre vous et vos fournisseurs, ce qui se traduit par de meilleures conditions et un pouvoir d’achat plus fort. L’historique des paiements représente 35% de vos scores FICO et contribue à la composition des notations de crédit de votre entreprise. »

C’est aussi une bonne idée d’arrêter de mélanger les finances personnelles et commerciales, si vous avez tendance à le faire. Cela effraie les prêteurs et vous fait paraître désorganisé et risqué.

Sûr et responsable sont les deux mots que vous voulez que votre petite entreprise incarne lors de l’obtention de prêts. Si votre pointage de crédit reflète ces caractéristiques, vos chances d’obtenir un prêt compétitif montent en flèche.

4. Collatéral

Maintenant, nous arrivons à la viande de la question: collatéral. Chaque type de prêteur prend en compte la garantie lors de l’évaluation d’une demande de prêt, mais pour un prêteur d’argent dur, la garantie est tout. Si vous n’avez pas la garantie pour sauvegarder un prêt, vous aurez du mal à obtenir une offre importante.

Dans la plupart des cas, vous devrez fournir une documentation collatérale détaillée. Cela comprend des évaluations indépendantes de la valeur et des documents appropriés qui prouvent la propriété. La garantie est essentiellement tout ce que vous êtes d’accord pour perdre si vous n’êtes pas en mesure de rembourser le prêteur en espèces. Cela peut inclure des biens immobiliers, des stocks, de l’équipement ou toute autre chose qui a de la valeur.

Vous pouvez également marquer les choses hors limites. S’il y a quelque chose que vous n’êtes pas prêt à offrir en garantie, c’est bien. Tant que vous avez suffisamment de garanties pour couvrir la dette, vous pouvez protéger les actifs.

5. Historique et expérience du propriétaire

La dernière considération majeure est votre histoire et votre expérience commerciale. Cela peut être en quelque sorte une mesure subjective, mais entre en jeu. Avez-vous prouvé votre capacité à gérer avec succès une entreprise ou votre passé est-il jonché de mauvaises décisions et d’échecs? La plupart des prêteurs voudront également savoir combien de votre propre argent vous avez dans l’entreprise. (Si vous demandez un prêt de 200 000 $ et que vous n’avez que 5 000 of de votre propre argent, quelque chose ne semble pas correct.)

Si vous n’avez pas tout à fait l’histoire et l’expérience que vous pensez que les prêteurs recherchent, vous pourrez peut-être surmonter une lacune dans ce domaine en faisant signer un garant de prêt.

« Un membre de la famille avec un état financier personnel solide et un excellent historique de crédit pourrait être une perspective pour garantir personnellement le prêt et renforcer la demande de prêt », explique Bruce Hurta, expert dans le domaine des prêts aux petites entreprises. « Cela pourrait être dû au fait qu’ils sont plus âgés, plus sages, plus expérimentés et / ou qu’ils ont simplement eu la chance d’accumuler plus de richesse personnelle. »

Faites votre diligence raisonnable

Ce n’est pas parce qu’on vous propose un produit de prêt que vous devez l’accepter. C’est une offre, ni plus ni moins. Une fois que vous avez obtenu toutes vos offres ensemble, vous devez vous asseoir et évaluer vos options. (Même si vous n’avez qu’une seule offre de prêt, il y a toujours la possibilité de la refuser.) Tout comme ces prêteurs ont fait leur diligence raisonnable sur vous, vous devez également passer du temps à évaluer.

Quel prêt vous offre le taux le plus bas? Quel prêt a les meilleures conditions de remboursement? Avez-vous vraiment besoin d’autant d’argent? Plus vous vous posez de questions, mieux vous serez en mesure de déterminer quel prêt a le plus de sens.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.